PFC

PFC

PFC (Particle Flow Code) est un code discontinu utilisé pour l’analyse, l’expérimentation et la recherche dans tous les domaines pour lesquels l’interaction de corps discrets, présentant des grandes déformations et/ou de la fracturation, est requise. PFC désigne à la fois les versions 2D et 3D du logiciel. PFC Suite rassemble les 2 versions PFC2D et PFC3D sous la même licence. PFC Suite présente l’avantage de pouvoir utiliser indifféremment l’une ou l’autre version qui exploite le même environnement et le même langage de programmation.

Nouveautés

PFC 5.0 a été intégralement réécrit de manière à améliorer les performances du code et faciliter les développements futurs. La parallélisation automatique des calculs permet d’augmenter considérablement les performances du logiciel. L’utilisation d’un espace périodique, avec des particules ou des clumps quel que soit le modèle de contact considéré, fournit une solution simple et efficace pour générer un volume élémentaire représentatif et/ou pour construire rapidement des modèles de très grandes dimensions. Des formes complexes peuvent être facilement modélisées en utilisant une simple description de leur surface (via un fichier STL). La gestion des interactions à distance est désormais possible ce qui accroit la gamme des phénomènes qui peuvent être modélisés (forces électromagnétiques ou forces capillaires). Le nouveau module de génération des réseaux de fractures discrètes (DFN) permet de générer, importer, exporter, filtrer et visualiser tout type de DFN et ainsi de modéliser facilement une roche synthétique (SRM). Enfin, une nouvelle aide en ligne, accessible via l’interface utilisateur, améliore la convivialité de l'outil. PFC offre également la possibilité d’être couplé à tout code de dynamique des fluides (CCFD-Finas ou autres logiciels open source) et ainsi de modéliser des couplages fluide/particules

Domaines d'applications

PFC peut être utilisé pour mener des études complexes dans de nombreux domaines touchant au génie civil, au génie des matériaux, à l'ingénierie des procédés et à l’industrie agro-alimentaire ou chimique :

  • Analyse des mécanismes d’endommagement et de rupture de roches et matériaux cohésifs, soumis à une sollicitation mécanique, thermique ou hydraulique, 
  • Modélisation de l’écoulement des matériaux discrets, dans le cas d’éboulement, de convoyage, de transport,
  • Analyse du comportement des matériaux soumis à une fatigue cyclique ou statique, à court ou à long terme,
  • Optimisation de machines-outils - mélange, séparation/ségrégation de compositions granulaires,
  • Optimisation du processus de compactage d’une poudre et de l’éjection du produit fini,
  • Etude des phénomènes à l’origine de l’écrasement et de la dislocation des matériaux.

Modules intégrés

  • Thermique: Modélisation des phénomènes de stockage et de conduction thermique, pouvant engendrer des déplacements relatifs et le développement de forces induites, jusqu’à endommagement ou la rupture du matériau,
  • C++: Des modèles de contact, des plus simples aux plus complexes, sont prédéfinis dans PFC. Ceux-ci peuvent être activés indépendamment les uns des autres, soit sur l’ensemble des contacts soit sur certains d’entre eux.